jeudi 28 juillet 2011

Vacances…

Enfin des vacances bien méritées. Direction la Bretagne, Saint Philibert, La Trinité et les plages de Carnac. Le Jardin de Pacalou sera donc en pause pour 3 semaines.
Pour patienter, promenade au jardin.




A bientôt.

mardi 19 juillet 2011

Comme un air d’automne !

Ce temps de juillet est vraiment peu engageant, averses, vent, cela ne se prête guère à flâner au jardin pour y réaliser quelques clichés. J’en profite pour refaire les bordures des deux massifs du fond. Quelques coups de bêche, deux ou trois coups de scie et quelques poteaux en bois traité autoclave et voila le résultat, une bordure pas chère qui facilite le passage de la tondeuse.



Un peu de hauteur sous la pluie….


dimanche 10 juillet 2011

Ce que je vois de ma terrasse.

En réponse à la bonne idée du blog cagouille’s garden et suivie par le doubs jardin d’Anabel : Que voit-on du pas de sa porte (?).
Voici à mon tour ce qui s’offre à notre regard du pas de la porte fenêtre accédant à la terrasse de gauche à droite.

La partie gauche de la terrasse avec les massifs de fleurs odorantes, l’accès à la partie avant de la maison, la rocaille et l’allée latérale.
Les massifs en avant de cette allée et notre petit potager en fond de jardin.
La partie centrale avec la pelouse, les massifs de fond et le petit sous bois sur la droite.
Les massifs du coté droit, l’allée extérieure et l’accès au sous sol.

Floraison d’une nouvelle Hémérocalle.        

Le mini bassin, il ne lui manque qu’une petite pompe solaire.



lundi 4 juillet 2011

Roses Trémières et Agapanthes.

La rose trémière, cette fleur ne laisse généralement pas indifférent, certain la déteste, d’autre l’adore. Pour moi elle évoque les jardins campagnards et les petites ruelles des bords de mer, synonyme de vacances.


Une autre plante évoque les vacances et la Bretagne, l’agapanthe, une vivace au feuillage linéaire persistant qui nous offre de superbes inflorescences sphériques bleues en juillet et août.  Elle est du plus bel effet dans les massifs d'été. Malheureusement en région parisienne elle est sensible aux rigueurs de l'hiver, il est recommandé de la protéger. 


Floraison des orchidées sauvage du sous-bois (Epipactis Helleborine). 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...