dimanche 29 mai 2011

Des parures…très nature !

A l’ombre des arbustes, les premières Hémérocalles sont en fleurs.  

Ce sont des plantes rustiques et facile à vivre, toutes les terres leur conviennent.

La fleur en trompette ne dure qu’une journée.

Gaillarde Royale.




La Coquelourde appelée aussi communément ‘‘goutte de sang’’ est très décorative, elle offre une floraison intéressante de mai à septembre.
Rosier ancien Falstaff Auverse.

Le chèvrefeuille  qui habille l’arceau près de notre terrasse embaume nos printemps.

dimanche 22 mai 2011

Un jardin de roses.

Visite de La Roseraie de L’Hay-les-Roses.
Il y a plus d’un siècle Jules Gravereaux entamait ici sa collection de roses. Aujourd’hui on peut y découvrir 3300 espèces et variétés différentes : roses sauvages et cultivées, roses d’hier et d’aujourd’hui, roses d’ici et d’ailleurs… en tout  16000 rosiers réparties sur 13 jardins de collection qui s’ordonnent autour d’une roseraie à la française.












De retour au jardin de Pacalou.
Une association de couleurs intéressantes, cotinus Coggygria, lavande et spirée. 



dimanche 15 mai 2011

Tableaux de couleurs.

Rosier Aimée Vibert (du nom de notre rue), appelé aussi bouquet de la Mariée. Joli rosier créé par Vibert en 1928. C’est un des rares rosiers sarmenteux à être remontant et parfumé. Les longs rameaux presque sans épines, offrent de grands bouquets de petites fleurs roses en bouton s’épanouissant en pompons blancs pur. Elles sont agréablement et légèrement parfumées.


Physocarpus Opulifolius Diabolo, Iris et valérianes.
 Iris bicolores Good Vibration aux pétales abricot vif.


Pivoine Sarah Bernhardt

Deutzia perle, son feuillage disparaît sous une avalanche de petites étoiles roses.

Pivoine (Coral Charm) à fleur-semi double, teinte orangée et corail.
Un grand classique de nos jardins le Veigélia (Bristol Ruby).



mardi 10 mai 2011

A quand la pluie ?

Les conditions climatiques de ce mois de mai sont particulières. Les floraisons de printemps sont rattrapées par celles de l’été, cela offre des associations inhabituelles en cette période. Mais le jardin souffre cruellement d’un manque évident d’eau, la terre se fissure et le gazon commence à ressembler à celui d’un mois d’août. Tefnout déesse égyptienne de l’humidité et des nuages, de grâce un peu de pluie. 


Géranium (Johnson's Blue) fleurs en coupe bleu moyen à lavande, teintées de rose au centre.

 
Le céanothe Skylark avec ses feuilles luisantes et finement dentelées nous offre une profusion de fleurs bleu profond qui attirent tous les bourdons du quartier.



Un feu d’artifice de pivoines rouges.

Depuis 3 ans des Orchidées sauvages ce sont invitées au sous bois, probablement avec la plantation des bouleaux, enfin je le suppose, j’ai eu beaucoup de mal à les identifier, il s’agit de l’Orchidée Epipactis.

Pivoine  " Lactiflora "GAY PAREE".

dimanche 1 mai 2011

Joli mois de mai !

Une valeur sûre de nos jardins, les lupins offrent une palette de coloris incomparables.




Ciboulette sur fond de persil.


Clématite Romana.
Désespoir du peintre, l’Heuchère avec ses innombrables clochettes rouges nous rappelle le jardin de nos grandes mères.

Pivoine Lactiflora.

Valériane (Centranthus ruber).


Iris Spreckles.

La rose, éternelle diva, il en existe des millions, leurs variétés et leurs parfums nous font tourner la tête.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...