dimanche 10 juin 2012

Entre pluie et soleil.

Les floraisons s’échelonnent, en ce début juin il est bien difficile de profiter du jardin. Les journées alternent entre pluie et soleil, mais rien n’arrête les passionnés que nous sommes !
Bonne ballade. 

Ulrich Brunner, un rosier ancien très vigoureux d'un vert dense qui donne de grandes roses aux larges pétales, pleines et joliment galbées.


Rosier Aimée Vibert, appelé aussi bouquet de la Mariée. Un rosier créé par Vibert en 1928. C’est l’un des rares rosiers sarmenteux à être remontant et parfumé. Les longs rameaux presque sans épines, offrent des bouquets de petites fleurs roses en boutons qui s’épanouissent en pompons blancs et légèrement parfumés.



 Pivoine Sarah Bernhardt et rose Palace.

Mélange de couleurs, géraniums vivaces ‘Johnson blue’, cotinus ‘Coggygria’, lavandes et spirées.

Lysimaques ‘Punctata’ et valérianes.

Osteospernum blanc mauve.

 Eglantier à fleurs roses.

Physocarpus opulifolius ‘Diabolo’, son feuillage rouge sombre est idéal pour embellir un massif.


Le céanothe ‘Skylark’ avec ses feuilles luisantes et finement dentelées offre une profusion de petites fleurs d’un bleu profond.

4 commentaires:

  1. Comme votre jardin est beau et ne semble pas souffrir de la pluie !

    RépondreSupprimer
  2. Je me faisais la même remarque que Sylvaine : les rosiers sont comme au premier jour! Tout est beau dans votre jardin !

    RépondreSupprimer
  3. Tu l'as dit, rien n'arrête les passionnés. Et on arrive toujours à trouver un petit créneau entre les averses pour faire un tour au jardin, avec chapeau et bottes. Tes rosiers sont splendides, j'aime beaucoup Ulrich Brunner et Aimée Vibert. Réjouissons-nous, il va faire beau cette fin de semaine !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...