dimanche 29 juin 2014

Place à la pluie.

En cette fin juin les floraisons s’échelonnent sans discontinuer. Le jardin atteint maintenant sa pleine maturité, mais ce week-end, nuages, pluies et orages sont au programme, difficile d’en profiter. Un bonheur pour les plantations, beaucoup moins pour le jardinier, mais le jardin regorge d’odeurs de toutes sortes dès que la pluie cesse.
Bonne semaine à tous. 




Les inflorescences du tamaris d'été courbent sous la pluie.


Rudbeckie pourpre.




Hémérocalle S Baby doll.



Acanthe.

6 commentaires:

  1. Toutes ces pluies, le jardin en avait bien besoin ! J'aime beaucoup cet hydrangea blanc, il est très délicat.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. C'est très beau. Ici très chaud, 30 degrés sans compter l'humidex. Pas beaucoup de pluie depuis une semaine. Nous en aurions pourtant besoin,

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Pascal et Chantal. Cela fait un certain temps que je viens visiter votre jardin et suis époustouflée par ce que vous avez réalisé en 10 ans. J'espère réussir aussi bien que vous moi qui ai commencé avec mon chéri il y a un peu plus de 3 ans. Votre photo n°2 laisse à penser que vous avez un parc alors que votre superficie est de 1000m2. Bravo donc d'avoir réussi à donner une telle profondeur juste avec un choix judicieux de végétaux et un bon design. Je vois que vous avez de très beaux tamaris (photos 3 et 4). Moi qui vis au bord de mer, j'en ai planté deux et ils sont encore bien rachitiques. Ils supportent la terre pauvre mais doivent se plaire hyper bien dans votre terre qui doit être fertile. Je vous mets en lien chez moi. A bientôt. Belle journée à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chantal pour votre fidélité. Ce jardin c’est ma plus grande passion et c’est surtout moi qui l’imagine mais mon épouse m’épaule moralement et de temps en temps au jardin. Je ne manque pas de lui faire part de mes idées, elle me freine aussi, si non les massifs seraient plus important, parfois discrètement je grignote sur la pelouse. C’est vrai que ce jardin à bien évolué, surtout ces quatre dernières années. Je ne pensais pas avoir un tel résultat, même si en rêve je l’espérais. Il suffit de voir les photos du départ, voir mon article du 16 décembre 2012 pour réaliser à quel point il a évolué. Je suis certain que vous obtiendrez les mêmes résultats. Le jardinage est une affaire de patience. Il est fait de rêves, d’observations, de créativités, d’ambitions et d’un nombre incalculable d’heures de travail et de soins. Il s’imagine dans la tête, dans les mains et dans le dos…, mais le résultat ne vaut-il pas cela.

      Supprimer
  4. bonjour,
    j'adore la deuxième photo!! Franchement on a l'impression que le jardin n'en finira jamais, un long chemin dont on ne voit pas le bout!
    Et alors quelle propreté et toutes ses hauteurs de feuillage vraiment BRAVO !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alexandre pour ce joli compliment et vos visites régulières.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...